Bonjour à tous !

En bonne passionnée de cosmétiques naturels et bio, je teste régulièrement de nouveaux produits. Avant de craquer sur un produit et de vous décider à l’acheter, vous êtes nombreuses à chercher des avis sur celui-ci. C’est la raison pour laquelle je me suis enfin décidée à vous décrire ma routine actuelle, en espérant qu’elle vous fasse découvrir certains produits et qu’elle puisse vous aider à mieux les choisir !

Le visage

Pour mon visage plutôt sensible, je privilégie les soins les plus doux possible, et de préférence contenant peu d’huiles essentielles.

Le matin, je commence par me nettoyer le visage avec un savon doux, surgras et saponifié à froid. Depuis plusieurs mois, je rachète systématiquement le Suisse de chez Clémence et Vivien (d’ailleurs, mon pain en cours touche à sa fin, comme vous pouvez le voir sur la photo !) qui me convient parfaitement. Je pense me tourner prochainement vers une autre marque, non parce-que celui-ci ne me convient plus, mais juste par envie de changement !

Après la douche, j’applique une crème hydratante : actuellement la Daisy Delight de chez Cîme, qui est une vraie merveille. La texture se fond parfaitement à ma peau et lui apporte la juste dose d’hydratation et de nutrition nécessaire. Comme le promettait la marque, ma peau est réellement plus éclatante et plus lumineuse, et les quelques petites imperfections qu’il m’arrive d’avoir de temps en temps ne durent jamais bien longtemps. En plus, l’extrait de Pâquerettes que contient cette crème procure un effet anti  UV comparable à un SPF 10 ! Elle est donc idéale, même pour l’été (pas pour s’exposer une journée complète à la plage, évidemment !) et permet d’apporter une protection suffisante même si quelques rayons de soleil croisent votre chemin. Ma peau réactive la tolère parfaitement bien, si bien que je l’utilise matin et soir. J’en suis déjà à mon deuxième tube !

Lorsque je ressens le besoin de plus de nutrition, je troque parfois ma crème de nuit Cîme contre quelques gouttes d’huile de Jojoba de la marque Herbes & Traditions. Il m’arrive également très souvent de ne pas appliquer de soin de nuit. Je suis une adepte du « less is more » et parfois, rien ne vaut la simplicité ! Laisser sa peau respirer et se régénérer d’elle-même pendant la nuit, lorsque l’on n’a pas de problème de peau ou de besoin particulier, c’est tout naturel.

Une à deux fois par semaine environ, j’utilise le gommage à la Papaye de chez Joveda. Pour moi, c’est un produit qui se situe entre le gommage et le masque Sa texture argileuse nettoie et purifie ma peau rien qu’en l’appliquant et en le laissant poser comme un masque, et la poudre de coquilles de noix est broyée assez finement pour ne pas irriter la peau lorsque l’on effectue le gommage. En ce qui me concerne, je l’applique sur tout mon visage (hors contour des yeux), je gomme doucement pendant 30 secondes, je laisse poser 1 minute, je rince abondamment et le résultat est bluffant : ma peau est propre et éclatante de fraîcheur (vraiment !). Mon flacon étant terminé, j’hésite à le racheter mais je pense plutôt me laisser tenter par le gommage visage de chez Propolia, juste pour me faire mon idée.

Pour le démaquillage, j’applique de l’huile de coco AmanPrana sur tout mon visage en massant longuement, puis je retire l’excédent à l’aide d’un coton lavable Les Tendances d’Emma humide, passé sous l’eau chaude puis bien essoré. Après avoir retiré le maximum d’huile, je lave mon visage avec le même savon que le matin, à savoir le Suisse. Ensuite, j’applique soit mon soin de chez Cîme, soit de l’huile de Jojoba, soit rien.

En ce qui concerne l’hygiène dentaire, j’utilise la brosse à dents en bambou de chez My Boo Company qui me convient parfaitement grâce à ses poils ultra souples. En dentifrice, je me sers de celui à la menthe verte de la gamme Mon Argile de la marque Mon Carré Nat. Il ne mousse pas du tout, mais cela ne me dérange absolument pas. Son effet rafraîchissant n’a rien à voir avec les dentifrices conventionnels (qui arrachent la g****e !), mais il est suffisant en ce qui me concerne. Je pense tester les autres parfums de la marque, par curiosité.

Le corps

En ce moment, je me lave avec le savon au sucre et au shikakai, parfum citronnelle-limette de chez Dr Bronner. Il mousse parfaitement, sent extrêmement bon et ne m’assèche pas la peau. Que dire de plus ? Je valide !

Ensuite, j’hydrate mes jambes avec le lait corps soyeux de chez Noire Ô Naturel ou avec le lait corps hydratant pour toute la famille de chez Centifolia, selon l’humeur. J’ai une petite préférence pour le lait de chez Noire Ô Naturel car il est un peu plus nourrissant que celui de chez Centifolia et me laisse un voile parfumé d’une délicate odeur de Frangipanier et de Monoï. J’ai adoré l’utiliser cet été, après les expositions au soleil, pour nourrir et apaiser ma peau. Le lait de chez Centifolia sent également très bon, et a une composition assez douce et neutre qui pourra effectivement convenir à toute la famille. En somme, pour un produit pratique, économique et multi-usages, dirigez-vous vers le Centifolia. Pour un produit plus intense et plus sensoriel, foncez sur le Noire Ô Naturel ! En tous les cas, les deux produits pénètrent rapidement et permettent de s’habiller directement après.

Concernant le déodorant, j’utilise le spray au Citrus de chez Weleda. Je le vois plus comme une eau corporelle parfumée que comme un déodorant, car même s’il a effectivement une action déodorant, elle reste très légère et ne conviendra pas aux grandes sportives ou aux personnes transpirant beaucoup. Cependant, j’apprécie quand-même beaucoup ce produit et son odeur, et je le vaporise même parfois sur mes vêtements pour y déposer une légère odeur fraîche et citronnée.

Les cheveux

Ayant les cheveux plutôt normaux, légèrement secs et abîmés, j’alterne entre le shampoing pour cheveux normaux de Centifolia que j’ai voulu tester pour l’été et le shampoing hydratation et soin de Lavera. Entre le sable, l’eau de mer, le soleil et le chlore de la piscine… Ils ont relevé le défi ! Ils n’assèchent pas du tout le cheveu, ne les emmêlent pas particulièrement non plus, ne m’irritent pas le cuir chevelu et tout cela, sans me coûter trop cher et tout en étant naturels et certifiés bio. Entre les deux, mon coeur balance ! Je trouve néanmoins le shampoing Lavera effectivement un peu plus hydratant que l’autre, comme son nom l’indique.

En ce qui concerne l’après-shampoing, c’est un produit dont je ne peux absolument pas me passer. Ayant les cheveux épais, volumineux et ondulés, sans après-shampoing, je meurs ! J’en ai donc testé pas mal, et celui de chez Centifolia a tout bon. Une odeur agréable de framboise, un démêlage extrêmement facilité et sans laisser les cheveux poisseux, je valide !

L’huile capillaire est mon deuxième indispensable cheveux. Tout au long de l’année, j’applique quelques gouttes d’huile de coco sur ma crinière, que ce soit avant shampoing, après le shampoing ou même sur cheveux secs. De temps en temps, j’aime varier les plaisirs et ce coup-ci, je me suis offerte l’huile capillaire à l’argan et à l’ylang-ylang de chez Argandia. Elle fait particulièrement bien son job, même si j’ai tendance à avoir la main un peu lourdes, car au fond, seules quelques gouttes suffisent ! Appliquées en bain d’huile sur les longueurs et les pointes avant le shampoing, elle fait des merveilles tout en parfumant ma chevelure d’une odeur que je n’avais pas l’habitude d’utiliser. J’aime beaucoup cette marque et je pense me laisser tenter prochainement par un de leurs sérums visage à l’huile d’argan.

Pour finir, je vaporise de temps en temps la lotion démêlante à l’aloe vera et au vinaigre de framboise de chez Centifolia. Pour tout vous dire, l’action démêlante est quasi nulle, de mon côté. Evidemment, avec une masse capillaire comme la mienne, c’était quasiment mission impossible, mais de toutes façons ce n’était pas le but recherché lorsque je l’ai achetée, même si à la base elle est censée avoir cette fonction première qui est de démêler. Personnellement, je l’ai acheté pour fixer ma coiffure : lorsque je fais un chignon, je dompte les frisottis avec cette lotion en la vaporisant directement sur mes racines. Grâce à l’aloe vera, j’adoucis et je dompte mes petits cheveux sur l’avant du crâne, tout en me parant d’une délicieuse odeur fruitée de framboise. Pour les autres types de cheveux, notamment les cheveux lisses ou fins, je pense qu’elle pourra faire office de démêlant, mais pour les cheveux bouclés ou un peu épais, oubliez cette éventualité ! Pour autant, rien ne vous empêche de vous en sortir comme fixateur ou parfum capillaire, comme moi !

 

J’espère que cette revue vous a plu et vous a fait découvrir des produits. N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, ou si un produit vous a tenté.

Je vous dis à très bientôt !

Diane

Laisser un commentaire